Fabless

Une société fabless de semi-conducteurs est spécialisée dans la conception et la vente de puces électroniques. Par contre, la fabrication des puces elles-mêmes est sous-traitée à des sociétés spécialisées de fabrication de semi-conducteurs.



Catégories :

Semi-conducteur - Matériau

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Développer une approche fabless est d'une importance stratégique pour.... Pourquoi ne pas parler de TI et de ses puces pour calculatrices... (source : pcinpact)
  • Le fabless est fréquemment précédé d'une période de fab-lite (ou fab-... et méme une régression de 10 % a 30 % d'ici 2015 dans la fabrication des puces, qui... (source : cgtfreescale.free)
IC Carrier Icon.svg

Une société fabless (sans usine, sans unité de fabrication) de semi-conducteurs est spécialisée dans la conception (ou le design) et la vente de puces électroniques. Par contre, la fabrication des puces elles-mêmes est sous-traitée à des sociétés spécialisées de fabrication de semi-conducteurs (appelées fonderies). La plus grande entreprise de fonderie en 2005 est le taïwanais TSMC.

Bernie Vonderschmitt, co-fondateur du fabricant américain de FPGA Xilinx, est un des pionniers dans cette approche de société fabless.

Les entreprises fabless se concentrent le plus souvent sur leur R&D produit sans être obligées d'investir dans un coûteux outil de production de semiconducteur, tout en utilisant les dernières techniques de gravure (suivant les disponibilités des fonderies).

Pour cette raison, elles sont fréquemment connues pour vendre aussi ce qu'on nomme de l'Intellectual Property, c'est-à-dire le design d'une fonction électronique qu'elles protègent par des brevets ou vendent sous la forme de licences à d'autres fabricants de puces.

Les sociétés fabless les plus connues sont Nord-Américaines :

L'externalisation des usines de semi-conducteurs est un cas classique (en économie) d'externalisation des activités et d'intégration horizontale, qui permet aux entreprises de se spécialiser dans leurs domaines respectifs, d'où une meilleure efficacité de l'économie, bien que plus interdépendante. Plusieurs entreprises n'ont pas suivi cette stratégie, tel Intel (et AMD jusqu'au 2008-10-07) qui développe ses propres capacité de production.

En 2001 Serge Tchuruk, qui dirigeait alors l'entreprise Alcatel, a annoncé une stratégie «fabless», qui a consisté en une politique de cession d'actifs. [1]

notes et références

  1. Alcatel-Lucent : la stratégie low cost

Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : puces - entreprise - fabless - société - fabrication - spécialisée - fonderies - semi - conducteurs - fabricant - semiconducteur - stratégie - usine - design - électroniques - fpga - xilinx - production - connues - graphiques -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Fabless.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu